BLOG

Les photographes engagés

21 mai 2019

10 histoires de photographie engagée: quand les photographes veulent changer les choses.

Engagés pour les autres, engagés pour le monde, ces dix photographes que nous vous présentons aujourd’hui sont des photographes qui s’attachent à faire passer leurs convictions au travers de leur art. Par des reportages photos ou des blogs, ils cherchent à faire bouger les choses.

1) Brandon Stanton

Brandon Stanton a fondé le célèbre blog Humans of New York en novembre 2010. Depuis, il met en ligne des clichés d’habitants de New York accompagnés de descriptions où ils racontent un moment, une étape particulière de leur vie. Son objectif? Mettre en lumière les visages cachés des habitants de cette ville cosmopolite et faire prendre conscience de la diversité de parcours de chacun. Son engagement et la popularité de son blog ont permis d’organiser des levées de fonds pour soutenir différentes causes sociales.

2) Dominika Cadu

Mettant en avant les bienfaits du sport pour les jeunes, Dominika Cadu, photographe sportive, a choisi de venir en aide aux jeunes sportifs qui n’auraient pas les moyens de s’équiper et de s’entraîner dans de bonnes conditions. Pour cela, elle a créé un calendrier mettant en avant des sportifs qu’elle a photographiés nus. Les fonds gagnés grâce à la vente des calendriers sont reversés à son association «One Year Fund».

3) Benjamin Von Wong

La photographie engagée s’est aussi soutenir la recherche pour la maladie. C’est le combat mené par Benjamin Von Wong et la famille O’Neill depuis juillet 2014 contre la maladie de Sanfilippo. En découvrant l’histoire de la famille O’Neill dont la vie a changé lorsqu’ils ont découvert la maladie de leur fille Eliza, Benjamin Von Wong a laissé son appareil photo de côté pour prendre une caméra et raconter l’histoire de cette famille et les aider dans leur levée de fonds. La campagne GoFundMe accompagnée de la vidéo de Benjamin Von Wong qui a permis de récolter plus de 2 millions de dollars, était à l’époque la campagne ayant récolté le plus de dons sur la plateforme.

4) Stephanie Sinclair

Nombreux sont les photographes qui mettent leurs talents aux services d’associations, afin de les aider dans leurs combats. C’est le cas de Stephanie Sinclair, photo journaliste américaine fondatrice de l’association «Too Young to Wed». Avec son association Stephanie Sinclair se bat contre le mariage forcé des jeunes filles dans le monde. Avec cette ONG, elle cherche à sensibiliser les populations contre cette pratique encore très répandue. Au-delà de photographier les situations dont elle est témoin, Stephanie Sinclair confie des appareils photos aux jeunes filles mariées alors qu’elles n’étaient que des enfants pour qu’elles capturent leur quotidien.

5) Cyrille Bernon

C’est pour défendre la cause des réfugiés en Grèce que Cyrille Bernon, photographe habitué aux portraits scolaires, s’est rendu dans un camp de réfugiés en Grèce. Il s’est rendu dans le camp Idomeni, pour photographier les familles et les quelques 5’000 enfants qui vivent dans ces camps, créant le reportage «Une enfance dans les camps». En illustrant les conditions de vie inhumaines de vie de ces enfants, il a alerté sur le désespoir qui animent ces familles.

6) Ruddy Roye

Dans le même esprit que le blog Humans of New York, le travail de Ruddy Roye, photographe jamaïcain basé à Brooklyn, a pour but de détruire les préjugés et de faire réfléchir. Ruddy se focalise sur les portraits d’Afro-Américains dont il met en avant les histoires et les difficultés du quotidien. S’engager pour les autres et faire prendre conscience sont les maîtres mots de ce photographe engagé.

7) Frédéric Noy

La défense des minorités est un grand sujet de combat pour les photographes engagés. C’est avec cette idée que Frédéric Noy s’est rendu en Afrique de l’Est à la rencontre des minorités sexuelles. Les membres de la communauté LGBTI étant rejetés par leurs familles à cause de leur sexualité, Frédéric Noy s’est rendu là-bas afin de mettre en lumière cette réalité au travers de ces photographies.

8) Mário Macilau

Défenseur de l’environnement et des droits des enfants, Mário Macilau a réalisé des séries de photos noir et blanc dans la décharge du quartier d’Huelene au Mozambique, pays d’où il est originaire. Grâce à ce travail, récompensé par les Green Places Photo Award de 2016, il a pu mettre en avant les difficultés et les problèmes de santé rencontrés par les personnes qui gagnent leur vie en travaillant dans cette décharge et en y brûlant des déchets, s’exposant continuellement à des vapeurs toxiques.

9) Mattias Klum

Mattias Klum, célèbre photographe pro-environnement suédois, a parcouru le monde pour alerter sur les dégâts infligés à la nature par le réchauffement climatique. C’est en revenant à plusieurs reprises sur les mêmes endroits qu’il a pu mettre en avant les dégradations rapides et flagrantes de l’environnement. Ses travaux photographiques accompagnés de ses films, de ses expositions et de ses livres ont été salués par le roi de Suède et par le National Geographic qui l’a publié de nombreuses fois.

10) Sebastião Salgado

Enfin c’est au Brésil que le photographe Sebastião Salgado se bat lui aussi pour l’environnement. Il est le co-fondateur de l’association «Instituto Terra» qui permet grâce à des dons de restaurer des espaces épuisés par une sur-exploitation. Il met notamment en avant son ONG et ses convinctions pro-environnementales en photographiant des animaux, des paysages et des habitants du continent américain.

Par cet article, nous avons souhaité partager avec vous le travail de photographes engagés, parce qu’au-delà d’une image fixe la photographie fait passer des messages qui sont tout aussi important que le cliché en lui-même.

Crédit photo: Mattias Klum