BLOG

Jouer avec la lumière en photographie

9 novembre 2018

Jouer avec la lumière en photographie

Décembre approche, les journées raccourcissent et les tournages en studio se multiplient. Au grand dam des puristes de la photo en plein air, cette saison représente une période de vache maigre pour la lumière en photo, en particulier la lumière naturelle. Fatalité? Certainement pas! Découvrez avec Lakeprod les meilleurs moyens d’optimiser votre rendu en jouant sur la lumière.

Les principaux types de lumière en photo

Lumière naturelle, lumière artificielle

La lumière en photo est un sujet relativement complexe. Le terme «lumière naturelle» désigne tout simplement la lumière du jour, celle diffusée par le soleil, que l’on trouve dehors et qui traverse les fenêtres. A noter: nous entendons par «lumière» tout type de luminosité, et pas seulement les flashs intempestifs ou les grands rayons de soleil des beaux jours.

A l’inverse, donc, la lumière artificielle fait référence à la lumière créée et émise par l’homme via des appareils: flashs des appareils photo, mais aussi ampoules électriques, néons, lampes et autres supports en tout genre.

La lumière naturelle passe généralement pour être plus douce, plus diffuse et plus blanche que la lumière artificielle.

Lumière dure, lumière douce

Si la première distinction allait de soi, qu’en est-il de la différence cruciale entre les aspects dur et doux de la lumière en photo?

La lumière dure est souvent associée à la lumière artificielle. Elle se caractérise par la présence d’ombres marquées, foncées, aux contours nets. Elle renvoie une réelle impression de clair-obscur, presque entre chien et loup.

La lumière douce est en revanche toute autre. La plupart du temps, elle va de pair avec la lumière du jour en raison de son côté plus épars, plus feutré et plus chaleureux. En studio, la source de lumière douce est située près du sujet et elle produit peu d’ombres. C’est le mode de luminosité privilégié pour les photos de portraits, par exemple.

Vous l’aurez compris, travailler en alternant lumière dure et lumière douce exige un travail de distance entre le sujet et la source d’éclairage. De manière générale, plus la source de lumière est grande et proche, plus le rendu est doux. Il convient également de travailler la couleur de la lumière: blanc ou jaune, rougeâtre ou bleutée, etc.

L’importance de l’exposition

Pour rappel, l’exposition désigne la quantité de lumière reçue par la surface sensible d’un appareil photo au cours de la prise de vue. Elle conditionne fortement la luminosité des clichés photographiques. Heureusement, il est possible de régler un appareil photo sur un mode de surexposition si la lumière est trop faible, ou bien de sous exposition si elle est déjà trop forte.

Ouverture du capteur

Le capteur désigne la partie sensible intérieure de l’appareil. De son degré d’ouverture dépend le niveau d’exposition d’une photo. Plus on laisse le capteur ouvert, plus la photo est saturée en lumière; au contraire, si on le ferme, elle s’assombrit.

Ouverture du diaphragme

L’ouverture du capteur dépend fortement de celle du diaphragme. De même que ci-dessus, plus la taille de l’ouverture du diaphragme est conséquente, plus la lumière peut pénétrer dans l’appareil photo. Vice versa: moins la taille de l’ouverture du diaphragme est importante, moins la lumière peut s’y insinuer.

 

Harmoniser ombre et lumière

Des contours d’ombres trop sages peuvent paraître au mieux raffinés, au pire ennuyeux. Il faut donc se montrer créatif et ne pas hésiter à composer avec les ombres et lumières, au gré de vos fantaisies. Par exemple, accentuez les ombres pour ajouter une dose de mystère à votre cliché, ou bien assombrissez et adoucissez l’ensemble pour le tamiser. Vous pouvez encore jouer avec les ombres de silhouettes qui se découpent sur le sol ou les murs, ou bien vous servir des contrastes de couleurs et d’ombres… Sentez-vous libre!

Dans le cas où votre seul environnement ne vous permettrait pas de capturer la bonne image, recourez à des accessoires. En voici quelques-uns:

  • Le parapluie
  • La boite à lumière
  • Le diffuseur circulaire, qui diffuse la lumière du soleil de façon optimale…

 

Avec un peu d’entraînement, vous serez très vite capable de donner à vos photographies cette touche unique qu’assure la maîtrise de l’ombre et de la lumière en photo.

 

Si toutefois vous préférez recourir à des professionnels de la photo / vidéo pour réaliser votre shooting, n’hésitez pas à nous contacter.