BLOG

Exploiter la tendance « healthy food »

28 septembre 2018

Exploiter la tendance "healthy food"

Le nombre de personnes en surpoids a triplé depuis 1975: c’est l’un des constats sur lesquels repose une tendance social media majeure des dix dernières années, la tendance healthy food. Culte du paraître ou simple promotion d’un mode de vie sain? Quoiqu’il en soit, cette mode renforce l’importance du shooting photo alimentaire et en particulier des prises de vues d’ingrédients et plats sains.

Sur quoi la tendance healthy food repose-t-elle?

«Manger sainement», cette expression illustre globalement une tendance healthy food aux horizons très vastes. L’état d’esprit majeur consiste bien sûr à consommer des fruits et légumes et à délaisser les sucres, produits chimiques et autres graisses saturées. D’autres facteurs interviennent conjointement à ceux-ci; outre la survalorisation contemporaine du corps et de l’apparence physique, le bien-être et l’harmonie intérieure gagnent paradoxalement en poids parmi les internautes. Concilier plaisir et sens aiguisé de la nutrition –et le montrer: c’est le défi que s’est lancé le mouvement healthy food.

La healthy food se décline largement suivant les goûts des internautes. Du simple élan hipster à la terrasse d’un café au vrai régime alimentaire, elle se dégrade et se nuance autant que la palette des restaurants. Toutefois, elle ne serait rien sans les nombreuses photos postées sur les réseaux sociaux. Instagram en particulier constitue la plateforme parfaite pour répandre la mode: produits locaux, de qualité, bien présentés, variés et colorés, beaux avant tout. A la frontière du food porn, la tendance healthy food est au mieux un voyage des sens, au pire un paradis artificiel.

Comment réussir une photo healthyfood?

Vous souhaitez développer votre visibilité sur Instagram en tant qu’influenceur? Promouvoir vos produits healthy? La qualité des prises de vue des plats est essentielle. Ci-dessous, vous trouverez quelques règles de base de la photographie culinaire, largement adaptées à la tendance healthy food.

 

–         Il n’y a rien de mieux que la lumière du jour pour illuminer les plats. Cependant, il faut éviter l’exposition directe pour éviter une surabondance d’ombres dans la photo. La lumière naturelle est donc un atout à condition de bien la gérer.

–         La simplicité est le mot d’ordre pour le décor et la vaisselle utilisée. De cette manière, c’est le plat en question qui capte toute l’attention et non son environnement. Sans compter qu’une nourriture saine s’accompagne logiquement d’un couvert en apparence relativement dépouillé dans l’imaginaire collectif.

–         Les ingrédients utilisés doivent être mis en valeur quand le plat ne les met pas en évidence. Ainsi, ils peuvent servir de décoration du plat, ou bien de la table. Les graines en sont un parfait exemple: saupoudrer votre plat de pignons, de sésame ou de graines de tournesol peut s’avérer être une source de valeur ajoutée insoupçonnée.

–         Il est indispensable de choisir les bons angles de vue pour obtenir les meilleurs rendus photographiques. Une simple prise du dessus ou de profil suffit rarement à prendre le cliché food parfait. Il faut parfois miser sur la profondeur de champ par exemple.

Quelques plats photogéniques en vogue

La tendance healthyfood inonde les réseaux sociaux. Vous n’avez sans doute pas manqué de voir des dizaines de bols d’assiettes colorées d’amis en voyage ou en weekend. À titre indicatif, voici quelques plats qui, bien shootés, sont susceptibles de vous faire gagner en visibilité sur les réseaux sociaux.

Tout d’abord, le « poke bowl » s’impose comme le mets phare de la healthy food de l’été 2018. Buddha bowl, veggie bowl, les déclinaisons de cette star du social media regorgent. Thon cru mariné, sauce soja, avocat, légumes et riz, ce sans-faute nutritionnel fait quasiment l’unanimité.

Les burgers végétariens connaissent eux aussi un engouement particulier. Quoique classiques, ils maintiennent leur place au sommet du palmarès des aliments de l’été sur Instagram. Riches en fibres et disponibles partout, ils adoptent des positionnements stratégiques variés, du bon marché au premium, ce qui leur garantit une large part de marché.

Enfin, 2018 a vu naître l’ère des «superaliments». Chou kale, avocat, quinoa, noix et açaï… ces produits hipsters colorés sont souvent riches en antioxydants et autres nutriments assimilés à des superpouvoirs. Ils offrent généralement de très bons rendus photographiques.

Bien qu’à la source de débats intarissables, la healthy food est facilement diffusable et instagrammable; c’est donc un atout de poids pour vos shootings, visible, appétissant et à même de susciter l’émotion qui manque parfois à certaines campagnes publicitaires standard. Surfez donc sur la tendance, mais sans en abuser: gare au cliché!

 

Si vous souhaitez réaliser un shooting photo alimentaire pour votre restaurant, n’hésitez pas à nous contacter. Nos photographes professionnels sauront réaliser de belles photos culinaires pour vous.